Qu’est-ce qu’un site écoresponsable ?

25 janvier 2023

Envoyer un mail, visiter un site web, regarder une vidéo sont des actions que des milliards d’internautes effectuent chaque jour, pourtant chaque page vue est responsable d’émissions de carbone.

Envoyer un mail, visiter un site web, regarder une vidéo sont des actions que des milliards d’internautes effectuent chaque jour, pourtant chaque page vue est responsable d’émissions de carbone.

La sobriété du numérique passe par trois actions : modifier ses usages, utiliser des moteurs de recherche écologiques et verdir les sites. Si les deux premiers visent à instaurer de nouvelles habitudes des internautes au quotidien, le troisième implique l’engagement des marques et des créateurs de site ou d’application web.

Découvrons les bonnes pratiques pour créer un site écoresponsable.

I/ En quoi un site web est-il polluant ?

Pour qu’une page web s’affiche, un internaute saisit une url dans son moteur de recherche, le navigateur web envoie la requête au serveur web qui héberge les données de la page telles que les fichiers HTML, les textes, les images, les vidéos, les fontes, les fichiers JavaScript, etc. Le logiciel serveur reçoit la demande et utilise le protocole HTTP pour communiquer au navigateur web les fichiers stockés sur le serveur physique.

Les serveurs web

Ce processus se reproduit à chaque requête, une page affichée nécessite donc beaucoup d’énergie. Selon les tests du site websitecarbon.com, une page vue produit 0,8 g de CO2.. Plus une page est complexe, plus elle émet de gaz à effet de serre.

Les serveurs web fonctionnent 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 et 365 jours par an pour que ces pages puissent s’afficher à la demande et dans le monde entier. Les datacenters consomment chaque jour autant d’électricité qu’une ville de 30 000 habitants*!

La climatisation

Aussi pour empêcher la surchauffe et la panne de matériel, les serveurs web sont refroidis en permanence par des climatiseurs. C’est pourquoi, la climatisation est l’un des postes le plus énergivore et polluant d’un datacenter où sont regroupés les serveurs (ordinateurs).

Les requêtes complexes

L’impact d’un site web sur l’environnement dépend de sa conception. Plus il est complexe, plus il consomme d’énergie. Une page complexe est une page conçue avec des éléments lourds à télécharger tels que les vidéos. Les requêtes complexes génèrent une recherche de données plus longue et plus lourde pour le protocole HTTPS. Un site plus simple est un site plus léger nécessitant moins d’espace de stockage sur les serveurs et réduit le volume des données échangées.

L’écoconception des sites web : du menu au serveur

Pour limiter ses émissions carbone et mieux maîtriser l’impact écologique d’un site web, les équipes projet doivent intégrer les critères environnementaux de la conception jusqu’à la mise en ligne.

Optimisation du poids des pages, une bonne pratique pour la sobriété d’un site

Plus léger, un site web écoconçu consomme moins de ressources. Il est plus facile d’utilisation et répond aux besoins essentiels des utilisateurs. Voici quelques pratiques durables :

–   Efficience de l’ergonomie. Les parcours des utilisateurs doivent permettre aux internautes de naviguer facilement en peu de clics pour atteindre leurs objectifs. Le but étant d’aller à l’essentiel. Une arborescence claire et une ergonomie intuitive favorisent une navigation efficace et permettent de réduire le nombre de requêtes.

–   La compression des images et des fichiers JavaScript et CSS permet d’alléger le volume de données qui sont stockées et transmises, et réduit le temps de chargement de la page web. Un chargement rapide contribue à améliorer l’expérience utilisateur et aide au référencement naturel du site puisque les moteurs de recherche (Google) exigent une bonne vitesse d’affichage. 

–   Privilégier les contenus rédigés. Les vidéos et les images sont plus énergivores que le texte.

–   Limiter les polices d’écriture et les graisses. Comme les autres composantes d’une page web, les fonts (typographie, polices d’écriture) sont des données stockées qui augmentent le volume des ressources lors du traitement des requêtes.

–   La mise en cache permet de limiter le traitement inutile des informations de la page web déjà chargée par l’utilisateur. De même, différer le chargement des éléments lourds (images, vidéos) qui ne sont pas visualisés permet de réduire le poids de la page chargée.

Une conception sobre d’un site ou d’une application web permet de réduire son empreinte carbone, mais paradoxalement cela le rend aussi plus performant en termes d’expérience utilisateur et de référencement naturel.

Choisir un hébergement écologique.

Dans l’univers de l’internet, les serveurs web sont les principaux responsables des émissions de CO2. Dans une démarche écologique, certains hébergeurs mettent en place des pratiques plus vertes.

La concurrence étant rude, ils doivent maintenir les performances des serveurs et la satisfaction des clients tout en relevant le défi environnemental. Les normes ISO 14001 et ISO 50001 qui prennent en compte les actions et les performances énergétiques sont un moyen de s’assurer qu’un hébergeur agit concrètement pour la planète et ne fait seulement des promesses.

Chaque hébergeur instaure ses propres solutions :

–   Alimentation des serveurs par des énergies renouvelables : hydroélectrique, éolienne, solaire.

–   Compensation des émissions de CO2 pour neutraliser leur bilan carbone en plantant des arbres.

–   Recyclage des anciens serveurs.

–   Utilisation des serveurs supportant une température supérieure à 35°C.

–   Refroidissement des serveurs avec l’air extérieur. Cela permet de réduire l’utilisation des climatiseurs, grands responsables d’émissions de gaz à effet de serre.

–   Réutilisation de la chaleur produite par les serveurs pour chauffer les locaux de l’entreprise ou même des logements de particuliers !

Choisir un hébergement cloud.

L’hébergement cloud n’a pas vocation à être plus vert que l’hébergement mutualisé ou dédié, mais il offre l’avantage d’une meilleure gestion des ressources en mettant à disposition un espace de stockage adapté aux besoins réels.L’énergie des serveurs est ainsi mieux gérée et n’est pas gaspillée.

Aujourd’hui, l’écoconception d’un site web semble dérisoire et pourtant indispensable dans l’univers du web. Si vous souhaitez que votre site reflète les valeurs de votre marque, les experts de Mink se mobilisent pour concrétiser votre projet et apporter une solution écoresponsable à votre communication. N’hésitez pas à nous contacter.

*source magazine Brut

Merci de votre lecture 😎

Ecrit par
Louise Viallesoubranne

Recevez par mail toute l’actualité de Mink

En cliquant sur "Ok", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

Découvrez d'autres articles